Select Page

Applications – Qu’est-ce que l’hystérésis de mouillage ?

Un exemple typique d’hystérésis de mouillage est donné par le fonctionnement des essuie-glaces qui laissent un film d’eau très fin sur les pare-brises des automobiles.

Une fois que l’eau a mouillé le verre, il est difficile de l’essuyer. Par contre, si le pare-brise a reçu un traitement spécifique, l’eau de pluie sera essuyée avec succès.

Lorsqu’une goutte de liquide glisse sur une surface sèche, il y a comme un refus de mouiller la surface sèche.

Cela se traduit par une augmentation de l’angle de contact du côté où la goutte avance. De la même façon une surface préalablement mouillée tend à retenir la goutte, ce qui génère un angle de contact plus faible du côté où la goutte recule.

Ce processus de mouillage et de démouillage est important dans beaucoup de procédés industriels comme la production de tampons, de matériaux de toiture et de produits pour le traitement des pare-brises.

Les angles maximums d’avancée et minimum de recul sont les deux valeurs caractérisant l’hystérésis de mouillage d’une surface.